Le parc naturel régional des Vosges du Nord

Publié le par natumara

 

P1010481 (Copier)

 

Il a été crée le 30 décembre 1975. La superficie du parc est de 130 500 hectares, avec 65 % de couverture forestière (85 000 hectares), 2200 hectares de vergers et 600 hectares de sites naturels en protection jurdique.Terrre de contact entre l'Alsace et la Lorraine, on distingue 3 grandes unités : le piémont alsacien, le massif forestier et le plateau lorrain. Les vosges du Nord sont essentiellement grèseuses et sont soumises à un climat tempéré à tendance continentale. Le parc a reçu de l'UNESCO, le label de Réserve de Biosphère en raison de la richesse de son patrimoine naturel et culturel. Il est géré par le sycoparc qui a élaboré une charte.

 

P1010257

 

Paysage du piémont alsacien...

 

P1000395

 

P1010493

 

Dans les Vosges du Nord, on trouve différents milieux forestiers : la hêtraie, l'aulnaie marécageuse, la pinède sur tourbe...

 

P1000355

 

Un si joli " champignon"...

 

P1010480

 

Le rôle d'un parc naturel régional est de : mettre en valeur le patrimoine naturel et culturel, développer le tourisme et les activités économiques, maîtrise de l'évolution des paysages et des espaces, gestion et protection des milieux naturels...

 

P1010350

 

Les falaises et rochers sont des éléments incontournables des paysages du parc. On y retrouve toutes les espèces d'oiseaux emblématiques des milieux rupestres (faucon pélerin, hibou grand-duc...).

 

P1010453

 

Les ruisseaux aux eaux pures et faiblement minéralisées abritent des plantes et des animaux remarquables. On peut citer : le chabot, l'écrevisse à pieds rouges, la truite fario, la lamproie de planer... L'aulnaie marécageuse située dans les fonds de vallées renferme des richesses naturelles exceptionnelles. L'aulnaie remplit différentes fonctions indispensables : pour la qualité de l'eau, source de biodiverté exceptionnelle, zone d'expansion des crues, fonctions épuratrices et soutient à l'étiage...

 

P1010449

 

Malheureusement, de nombreux ruisseaux  ont été coupés par d'innombrables étangs creusés dans les aulnaies marécageuses. Ces étangs pertubent fortement l'hydrologie des cours d'eau, bloquent la continuité écologique et le transport sédimentaire, réchauffent l'eau et le taux d'oxygène à l'aval et menacent gravement la survie de nombreuses espèces animales et végétales...

 

P1000317

 

Les Vosges du Nord sont comme un immense réservoir d'eau où les précipitations infiltrées se déversent ensuite sous forme de source.

 

P1060940

 

Le territoire héberge des milieux naturels variés : forêts, milieux ouverts, zones humides, rochers...

 

P1010439

 

Après la déprise agricole, pour enrayer la fermeture du paysage des vallées humides, le parc a mis en place une gestion écologique des friches par le pâturage de bovins Highland castle... Les bovins sont abattus après 4 ans et après avoir rendu d'innombrables services participent ensuite au développement économique...

 

 

P1010492

 

P1010497

 

P1000312

 

Le lieu dit "Operteller" se caractérise par la présence de monolytes plats, cupules remplies d'eau, peut-être creusées par la main de l'homme. A proximité, se trouve l'Opferstein qui a servi de pierre sacrificielle.

 

P1030809

 

P1010486 (Copier)

 

P1000365

 

Les maisons troglodytes de Graufthal ont été aménagées au Moyen Age. Elles ont été habitées jusqu'en 1958.

 

 

P1030374.JPG

 

Tourbière de l'étang de Hanau et pinède sur tourbe à proximité de la réserve naturelle nationale des rochers et tourbières de Bitche (environ 360 hectares). La surface protégée des milieux naturels en protection juridique est d'environ 600 hectares; étendue relativement très faible à l'échelle du parc qui est de 130 000 hectares !!!

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article